Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sylvain Luc et Bireli Lagrène

Ce soir juste 2 musiciens venus avec leurs 12 cordes. Sylvain Luc et Bireli Lagrene, nous invitent en acoustique sans façons ni cérémonie, et tout est possible, tout est liberté.  Ni plan ni playlist, mais 20 ans de complicité et le plaisir de se surprendre sans savoir le morceau d’après, d'enfin nous retrouver après si longtemps. Jouer, simplement.
 

Bireli Lagrene.jpg

 
Sous leurs 20 doigts: une infinité de touchés, de sonorités, des notes ivres, des riffs qui rebondissent, des harmonies perchées, de la transmission de pensée, des gags et surprises. Chaque mesure est inattendue et peu importe le jazz:  Duke Ellington rencontre Zorba le grec et le troisième homme, Django Rheinardt prend un joint avec Jimmy Hendrix. Coté météo le temps est sunny avec de beaux nuages, Smoke on thé Water et one o'clock jump s'invitent au milieu de isn't She lovely, même la vie en rose ou du western si ça leur chante. Chaque instant s'invente, beau, unique et qui ne reviendra plus, vécu intensément et abandonné sans regret. C'est la vie à nouveau, ensemble la musique retrouvée, et s'est si important.
 
Sylvain Luc et Biréli Lagrène au festival de jazz de Longjumeau le 3 juillet 2021
 
Guy
 
photo Mikael Lunel 

Commentaires

  • Heureux de retrouver le blog et son auteur…

  • Merci Bernard. Quel plaisir de vivre à nouveau de tels moments!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 00 h - 06 h (Europe/Paris).

Optionnel