Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Speed Queen

Ce solo n'en est pas un: il y a ici en jeu deux personnages, confrontés. Chair et mécanique, réunis pour une lutte inégale, en une histoire d'amour qui finit mal. D'un coté la femme- Stéphanie Aflalo- toute de silences, regards mi-clos puis emballements. Si subtile et intense. De l'autre une Citroën Picasso lui donne la réplique. Cet objet rond et banalisé, faussement rassurant, roule jusqu'à devant nous, joue de tous ses moyens d'expression des phares à la sono. L'automobile s'impose dans l'espace, devient même un espace scénique aux nouvelles potentialités, dans lequel la femme trouve un refuge, ou une prison. Devient scène de théâtre dans ce lieu de représentation en plein air - la Gare expérimentale- quelque part entre boulevard périphérique et boulevards des maréchaux. 
Le récit s'ancre après. Après le drame, après l'accident, d'une violence indicible, quand se brisent les fils de l'existence et se déchirent les corps, démembrés.  Autant pour les beaux spots télévisés et le sentiment de sécurité.
La voix brisée par le traumatisme, revient en arrière, et la pluie cesse, dans le récit drôle et tragique de cette relation avec la vitesse et la machine, de nos folies automobiles, de nos fêtes consuméristes, à en rester incrédule de tous les sentiments de bonheur et de liberté que nous y avons investi. 

crash.jpg

Crash de Florian Pautasso et Grégoire Schaller, interprété par Stéphanie Aflalo, vu le 14 septembre à la Gare expérimentale avec le festival Zoa. 
Prochaine étape de Zoa le mardi 12 octobre à l'étoile du nord avec la compagnie CAMINANTE pour ANIMANS
photo de Vinciane Lebrun avec l'aimable autorisation de Zoa

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 00 h - 06 h (Europe/Paris).

Optionnel